protection de la nature et developpement durable

desherbage - zero phyto

Conformément à la loi « Labbé » du 6 février 2014, complétée par loi de transition énergétique du 17 août 2015, les collectivités (*) ne doivent plus utiliser aucun produit phytosanitaire dans les espaces publics depuis le 1er janvier 2017 : c’est l’objectif « zéro phyto ».

LANTENAY a entrepris les démarches nécessaires pour se mettre en conformité avec la législation.

 

Trois types de zone ont été définis :

- Les zones « Maîtrise complète », dans lesquelles aucun développement de la végétation n’est toléré. Le désherbage se fera à l’aide d’un désherbeur thermique. En fonction du type de revêtement, de la nature de l’accotement, de l’accessibilité des terrains et de leur étendue, l’action du désherbeur thermique sera complétée par le passage d’une balayeuse-désherbeuse ou l’utilisation de produits bio contrôle.

- Les zones « Maitrise partielle », pour lesquelles le choix a été fait de laisser la végétation se développer de façon contrôlée.

- Les zones « Végétation tolérée », dans lesquelles un développement spontané de la végétation sera accepté à certaines périodes de l’année.  Le désherbage mécanique, à l’aide de la balayeuse-désherbeuse, y sera pratiqué pour éviter que la végétation ne se développe sur la chaussée.

Dans les zones proches des habitations, les espaces enherbés seront tondus régulièrement. Les aménagements paysagers y seront embellis à l’aide de plantes peu gourmandes en eau (vivaces, arbustes, plantes à bulbe), permettant ainsi de réduire l’arrosage et la fertilisation chimique.

Dans les zones non urbanisées, les accotements seront fauchés une à deux fois par an, à des périodes favorables au développement de la flore sauvage. Cette pratique d’un fauchage raisonné, a déjà été mise en place suite à la création du sentier botanique (2013).

- Cas particulier du cimetière : Le cimetière ne faisant pas l’objet d’un usage de promenade ni d’espace vert, il peut faire l’objet d’une dérogation. LANTENAY a néanmoins décidé supprimer les produits phytosanitaires sur l’ensemble de son territoire : les allées du cimetière seront engazonnées avec des variétés à croissance lente, puis entretenues par des tontes régulières.

 

Une subvention à l’Agence de l’Eau a été demandée pour financer l’achat d’un désherbeur thermique et d’une balayeuse-désherbeuse. Dans l’attente du résultat de cette demande, le désherbage ne peut plus être effectué aussi complètement et efficacement que par le passé : nous remercions la population de sa compréhension et de son indulgence à cet égard. Nous remercions également ceux qui entretiennent devant chez eux (tonte, désherbage…).

 

Plus généralement, la loi de transition énergétique nous pousse à faire évoluer nos pratiques, pour protéger la santé des personnes susceptibles d’être exposées, améliorer la qualité de l’eau et protéger la biodiversité. Cette évolution aura sans doute un impact visible à certains endroits du village, et elle devra s’accompagner d’une évolution progressive des exigences et des mentalités ; certains pourront par exemple s’étonner que des talus ne soient plus fauchés aussi régulièrement que par le passé. L’équipe municipale se montrera attentive aux remarques et aux suggestions de la population, pour adapter les pratiques d’entretien des espaces publics, dans le respect de la loi et de ses objectifs.

 

(*) Concernant les particuliers : La vente, l'usage et la détention de produits phytosanitaires par les jardiniers amateurs seront interdites à partir du 1er janvier 2019 (sauf en ce qui concerne les produits de bio contrôle, les produits à faible risque et les produits utilisables en Agriculture Biologique).

Si les particuliers peuvent encore acheter des produits phytosanitaires, les distributeurs n’ont plus le droit de proposer ces mêmes produits en libre-service aux jardiniers amateurs depuis le 1er janvier 2017. Cette accessibilité limitée aux arrière-boutiques ouvre une période transitoire qui s’achèvera en 2019. Au-delà de cette date, l’interdiction s’appliquera à la détention des pesticides par les particuliers.

 

eclairage public

Afin de réaliser des économies d'énergie, la commune de LANTENAY a décidé d'éteindre l'éclairage public toutes les nuits de 23h00 à 5h00.

 

Cette mesure permet également de lutter contre la pollution lumineuse, et de protéger la faune nocturne (insecte pollinisateurs, oiseaux de nuit ...)

Lutte contre le frelon asiatique

Message de la Direction Régionale de l'Alimentation, l'Agriculture et la Forêt d'Auvergne-Rhône-Alpes (DRAAF) :

 

Le frelon asiatique est de plus en plus présent sur notre territoire. La DRAAF, en partenariat avec les structures compétentes (Fédération Régionale des Groupements de Défenses Sanitaires, et Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles), poursuit la lutte contre ce nuisible.

 

Si vous suspectez sa présence, prenez une photo de l'insecte ou du nid, puis contactez :

GDS 01 : 04 74 25 09 91 ou gds01@cmre.fr

FREDON 01 : 04 74 45 56 56 ou fdgdon01@ma01.fr

 

Vous trouverez ci-dessous une Fiche Technique du Frelon Asiatique, une Fiche d'aide à l'identification, ainsi que les cartes de signalements 2016 recensés sur le territoire Rhône-alpin.

 

Pour plus de renseignements : www.fredonra.com.

 

 

Télécharger
Fiche Technique Frelon Asiatique
fiche_technique_frelon_asiatique_12-2015
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
Télécharger
Fiche d'Aide à l'Identification de Frelon Asiatique
fiche_technique_frelon_asiatique_reconna
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
Télécharger
Frelon Asiatique - Découvertes 2017
frelon_asiatique_historique_decouvertes_
Document Adobe Acrobat 5.0 MB
Télécharger
Frelon Asiatique - Signalements 2016
frelon_asiatique_signalements_2016_09-02
Document Adobe Acrobat 6.2 MB